Répertoire

 

 

Oldarra, chœur d’hommes du Pays Basque

 

Fuyant l’Espagne franquiste et la guerre civile de 1936, des réfugiés basques créent le groupe Olaeta, qui devient Oldarra (“l’élan”) en 1952. 

Dans les années 60, il devient un chœur d’hommes, composé aujourd’hui de quarante chanteurs amateurs.

Oldarra est placé sous la direction d’Iñaki Urtizberea.

Il interprète a capella des œuvres polyphoniques sacrées et profanes. A l’origine, exclusivement basque, le répertoire s’est élargi, intégrant des œuvres du monde entier.

Ce qui construit une Nation, c’est sa culture : sa langue, sa littérature, sa peinture, sa musique, … Les chants d’Oldarra puisent leur source dans les oeuvres de compositeurs basques : les pères Donostia et Madina ; Guridi, Sorozabal, Aranburu, Mokoroa, Usandizaga, et bien d’autres.

Cependant, au fil des années, les tournées d’Oldarra à travers le monde lui ont permis des rencontres avec d’autres cultures, qui ont enrichi son répertoire.

.

 

Le chant est dans l’ADN des basques. Il traduit leur enracinement, leur attachement à leur terre, le fort sentiment d’identité.

Qu’il soit religieux ou profane, le chant basque exprime l’amour, le déchirement de l’exil, la beauté du Pays Basque. Il célèbre souvent la fête, la pelote, la montagne, l’océan et ses marins.